Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2017

Une élection républicaine, totalement Bilder-berg compatible

|=> Berg-Bilder, la conférence, c'est quoi?


"Le groupe Bilder-berg, aussi appelé conférence de Bilder-berg (sic) ou club Bilder-stein (sic), est un rassemblement annuel et informel d'environ 130 membres essentiellement américains et européens, , et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias."

Chaque année sur l'ensemble des pays, 5 ou 6 français (9 en période pré électorale présidentielle..), dont 2 ou peut être 3 politiques, sont sélectionnés pour y participer.



|=> Liste des membres français par années (liste assez incomplète et sans doute centrée sur les politiques uniquement)


- Strauss-Kahn va à Bilder-berg en 2000 (Contre temps judiciaire moins d'un an après). Mais en 2007, il devient directeur général du FMI.
Et en 2011, il est catapulté par tout le système pour être le futur président de la République Française.

- Lagarde va à Bilder-berg en 2010. En 2011, elle devient directrice générale du FMI. Elle l'est encore à ce jour.
(On pourrait penser qu'ils ne vont à Bilder_berg que comme une conséquence anticipée d'un talent qui explosait. Mais non).

|=> Liste des invités à la conférence Bilder_berg 2014 :


Castries, Henri de Chairman and CEO, AXA Group
François Baroin – Member of Parliament (UMP); Mayor of Troyes
Nicolas Baverez – Partner, Gibson, Dunn & Crutcher LLP
Pierre-André de Chalendar – Chairman and CEO, Saint-Gobain
Fleur Pellerin – State Secretary for Foreign Trade
Natalie Nougayrède – Director and Executive Editor, Le Monde
Emmanuel Macron -Deputy Secretary General of the Presidency

Donc Macron est d'un des 3 politiciens invités par Bilderberg, en 2014. Il n'est alors même pas encore ministre de Hollande, mais simplement "secrétaire général adjoint de la présidence de la République". C'est à dire rien, personne.
Plus tard, son très bref passage comme ministre du gouvernenent Valls, est une vrai bouse d'inutilité et d'insipidité. Mais il est pourtant déjà, alors, totalement encensé par les merdias comme BFM TV. L'éclairage artificiel mis sur Macron dès 2014, est démentiel, surnaturel.

On se croyait caricaturalement dans Le Mulholland Drive de David Lynch ou une conne d'actrice minable et sans envergure, choisie par les pontes troubles d'Hollywood, et imposée à un réalisateur.
"C'est elle, c'est la fille".

Ici, c'est lui, c'est Macron.

En 2017, Macron est élu Président de la République Française. Et TOUT le monde sait qu'il est choisi et soutenu de manière
démentielle, par le "système".


|=> Liste des invités à la conférence Bilder_berg 2016 :


- Henri de Castries, Chairman Bilder-berg Group, PDG groupe AXA
- Patricia Barbizet, PDG Artémis
- Nicolas Baverez, associé, Gibson, Dunn & Crutcher
- Olivier Blanchard, du Peterson Institute
- Emmanuelle Charpentier, Directrice Max Planck Institute for Infection Biology
- Laurent Fabius, président du Conseil Constitutionnel
- Etienne Gernell, directeur d’édition, Le Point
- Edouard Philippe, Maire du Havre (LR)
- Christine Lagarde, directrice du FMI

Lagarde et Fabius étaient en postes et n'auraient en aucun cas pu devenir premiers ministres.
Seul le petit et obscur politicien, l'Edouardo, restait.


En 2017, Macroné va choisir Edouardo, un maire de second rang, mais seul politiciens Français (en activité, puisque Lagarde au FMI, Fabius au Conseil D'Etat, ne font plus de politique), à avoir été sélectionné pour participer à Bilder-berg en 2016.

Quel étrange flair de Bilder_berg d'inviter
- en 2014, une personne inconnue du grand public en 2012, Macron, et qui va devenir en 2017 (3 ans après), Président de la République Française.
- en 2016, une personne inconnue du grand public, Edouardo, et qui va devenir un an après premier ministre de France.



Habemus |=> Bilder-berg preums minister

- "Il (Edouardo, notre premier ministre donc) fait partie de l'équipe de campagne d'Alain Juppé, candidat à la primaire présidentielle Les Républicains de 2016. Il est son co-porte-parole avec Benoist Apparu."

- "En juin 2016, il participe à la réunion du groupe Bilder-berg."
NB : la primaire de droite à lieu en Novembre 2016. Edouardo n'est qu'un des deux (Avec Benoit Apparu) portes paroles de la campagne de Juppé pour les primaires de droit. Il est pourtant sélectionné en Juin 2016, pour aller chez Bilder-berg.

- "Le 2 mars 2017, dans le cadre de l'affaire Fillon, il quitte l'équipe de campagne de François Fillon à l'élection présidentielle."

Dans l'équipe de campagne présidentielle, initiale de Fillon, seul le porte parole de Juppé, Apparu est mentionné.

|=> Edouardo, lui, ne même pas mentionné


Edouardo n'est pas même mentionné, non plus, quand, comme d'autres, il quitte l'équipe de campagne de Fillon en Mars 2017. Le rôle de E. Philippe, est totalement secondaire dans la campagne présidentielle de Fillon.



|=> Europe 1 au sujet de Bilder_berg

"Ces réunions secrètes décident-elles de l'avenir du monde, sans le moindre contrôle démocratique ? Impossible de savoir, donc, puisqu'il est impossible de savoir ce qu'il s'y dit
(NDLR : Et c'est sur Europe 1 que ce doute est émis !). Mais une chose est sûre : celui qui a le privilège d'être invité gagne une chance inouïe d'étoffer son réseau et de se faire entendre des puissants. Bill Clinton, l'ancien président des Etats-Unis (en 1991), Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen (il a rencontré le comité directeur en 2009), Christine Lagarde, la présidente du FMI (en 2009), Manuel Valls (en 2008) ou plus récemment Emmanuel Macron (en juin 2014)… De nombreuses personnalités politiques, de droite comme de gauche, sont d'ailleurs passées par la case Bilder-berg avant d'être véritablement connues."

Sauf que Lagarde, Fabius, Juppé n'émergent pas. Ils sont là depuis longtemps et une Lagarde, ré invitée plusieurs fois.




|=> En 2016, ce site (bon pourri mais c'est pas l'important ici) écrit :

« Le lieu où seraient choisis les futurs présidents, premiers ministres »

"« Le lieu où seraient choisis les futurs présidents, premiers ministres »

Ce que confirmerait la participation à la conférence de Bill Clinton en 1991 et celle de Tony Blair en 1993. En 2004, le magazine Time a révélé que John Kerry a choisi John Edwards pour être son colistier juste après que ce dernier avait fait une forte impression sur les participants de la session Bilderberg en Italie. »

Bilderberg : silence médias sur les réunions de l'élite mondiale

Dans cet article de Slate publié en 2008, Jack Shafer évoque le silence des medias sur le Bilderberg. Et pour cause, la plupart des patrons de presse en sont membres..Mais c’est surtout en Europe que les medias sont silencieux. Aux états-unis, le New York Times a mentionné Bilderberg une vingtaine de fois depuis 1981, dont un article de 2004 intitulé « une conférence secrète pour dominer le monde ». D’autres articles dans le Washington Post, le Chicago Tribune et le Boston Globe mentionnent le groupe."



Sans le savoir à l'époque, l'auteur de l'article (qui dit « Le lieu où seraient choisis les futurs présidents, premiers ministres ») vient de faire, par anticipation, un double strike :Président + Premier Ministre.

Sur le nombre de sélectionnables, et pas seulement pour cette élection mais d'autres, c'est probablement statistiquement, quasi impossible. Il y a bien derrière Bilderberg, une action puissante cachée, qui place des gens choisis ou triés sur le volet, aux plus hautes responsabilités.

Les commentaires sont fermés.