Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2017

Le transhumanisme est il la poursuite d'une (((idéologie))) qui ne dit pas son nom?

Rappel au sujet du (((directeur d'ingénierie de google))). Voir la partie "Présentation sur son Wiki

cf Minute 41.25 :

"Le transhumanisme, c'est l'avènement d'un homme nouveau. Vous avez entendu ce que dit Kurzweil et ce qu'il écrit :
un homme délivré de l'histoire, un homme délivré de la mémoire, un homme délivré des singularités de sa culture et de ses origines.
C'est très fortement ce qui est en débat aujourd'hui dans les réactions de la silicon valley au décret signé par Donald Trump sur l'accès de citoyens de 7 pays à l'espace américain. J'ai pas de réactions à avoir sur le décret. Les réactions de la Silicon Valley sont très intéressantes. En gros la Silicon Valley est vent debout. Vous savez que la Californie menace de faire sécession. La Silicon Valley dit : "il est absolument interdit de faire référence à la nationalité à la citoyenneté ou aux origines de quelqu'un pour l'entrée sur le territoire."
Ca c'est le programme du transhumanisme. Un être humain est un pur individu de droit. Il ne peut se définir ni par une nationalité, ni par une histoire, ni par une origine, ni par une quelconque appartenance, bien sûr ethnique, moins encore aucune autre.
[...]
Le transhumanisme est en train de procéder à l'avènement d'un homme hors sol. Qui n'a pas d'histoire, pas de mémoire, pas d'enracinement."


28/02/2017

Multiplications des attaques contre les merdias

Après les attaques légitimes de Trump contre les merdias, les langues se délient de plus en plus.

BFMerde et sa macronite aïgue démontrée malgré les J.J.Bourdinites, etc etc .. C'est le début

Lancées par l'extrême droite ou encore, le FN, ou encore certains journalistes ((de notre bord, uniquement en apparence, et qui abusent tranquillement de leur monopole)) et que nous ne citerons donc pas.

Bref : Les attaques contre nos merdias en France se multiplient.

|=>En voici un qui est pas trop mauvais et qui nous apprend des trucs amusants

"Je vis à Hong Kong et les chinois disent qu'ils vont envoyer une mission d'étude en France pour voir comment marche le dernier pays communiste au monde."


|=>Autre échantillon du même type





21/02/2017

Complément d'Au détour des échanges


Dans la note |=>Au détour des échanges, il avait été évoqué une certaine concentration communautariste (qui dépasse largement les 10%) de représentation, active, dans un certain |=>institut chargé de relations en vue de l'intégration d'un pays musulman, dans l'UE.

Petit complément : lire le dernier paragraphe de |=>ceci .

Ils sont nulle part. Jamais nulle part, et pourtant présents partout. Ou il ne faut pas.
On pourrait parier, sans trop prendre de risques, qu'il existe, aussi un équivalent cet organisme de rapprochement de la Turquie avec l'Europe, dans le but de son intégration à l'UE, dans d'autres pays Européens.
Et parier qu'on y retrouverait une forte concentration, d'exotiques tribaux.

28/01/2017

Citation


"Le poignard le plus aigu, le poison le plus actif et le plus durable, c’est la plume dans les mains sales. Avec cela, on gâte un peuple, on gâte un siècle. Il s’écrit aujourd’hui des choses qui lèveront la semence de crimes."

Louis Veuillot

27/01/2017

Trump, (face B, suite)

Sur la fachosphère, nos amis exultent.
"Quel homme ce Trump, quelle liberté de ton qui fait du bien. Hourra! Enfin!"

En France, les Zemmzorro, Les Lévitées, Les Funkielplouf, et maintenant les Benmoussan, représentent la résistance merdiatique.
Lors de la phase d'invasion, on n'entendait que leurs prédécesseurs.
Mais au fond, on n'entend qu'eux dans tous les cas. Tout ça c'est du pareil au même.



Certains diront qu'il faut pas voir le mal partout. OK.
Eclairage sur entourages...

|=> Bannon interview au ... N.Y.T

Qui est ce Bannon?

|=> Bannon préside notamment un site connu

|=> Et ce site web d'opinions classé ""extrême droite"", fut fondé par?

Complément à ce "mal partout" assez tangible, tout de même.

- Dans la version Française du Wikipédia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Breitbart_News) du site on lit plein de truc intéressants : D'abord la liste de l'implantation du site est très intéressante.
" situé à Los Angeles, avec des bureaux au Texas, à Londres et à Jérusalem."

Tout est dit?
|=> Presque ...

- "Selon Politico, Robert Mercer, informaticien, ferait partie des investisseurs du site. Cependant, les rédacteurs en chef de Breitbart ne « souhaitent pas communiquer l'identité de leurs investisseurs et leurs soutiens, étant donné que Breitbart est une société privée"

|=> Petite recherche sur ce Robert Mercer

Le plus grand financeur (issu d'une certaine tribu) de parti politique Américain , S.Adelson, a soutenu Trump durant ces élections.


Qui est Trump?

Derrière l'esbrouffe d'une réaction tonitruante, qui soulagera -temporairement- le blanc de l'invasion qui le démange?
Un type vraiment indépendant qui bien qu'immergé en politique de base, de longue date a soudain émergé, suite à une télé réalité?

|=> Peut être qu'il n'est avant tout, que cela.

La question : est ce que le "système" n'aurait pas joué un excellent coup de poker aux dernière élections US en faisant croire qu'il a perdu?

Parce que finalement, rien ne change sur le fond.

Tout ce qu'on a vu c'est un type apparemment triompher du "système".
Mais la société était prête à la réaction. Tous les outils permettant d'analyser les flux de données dans les réseaux sociaux le disaient sans aucun doute aux Services secrets.
De même qu'en France. Nous sentons le lent basculement de mentalité. Ce ressenti, des logiciels intelligents et prédictifs peuvent le mettre en évidence absolue, le suivre, et même "conseiller" pour accompagner, la tendance.

Clinton était donnée perdante dans tous les cas avant la campagne. : aucun nouveau candidat issu du parti au pouvoir ayant exercé deux mandats n'avait jamais été réélu. Le bilan d'Obama était assez minable. Et Hilary Clinton n'a jamais été aimée par les américains.
Quasiment aucune chance. Seule une campagne catastrophique du candidat Républicain a permis quelle réussisse un tel score.

Des outils informatiques, prédictifs puissants existent aujourd'hui.
Les entrepreneurs les ont découverts récemment.
Les services secrets les utilisent.
Le FBI à un accès aux données non structurées issues de Facebook et autres réseaux sociaux par accord de ces grands groupes. C'est à dire qu'ils peuvent analyser tous les échanges en masses, de gens de tous horizons. Et en extraire de l'information permettant du prédictif de tendances.
C'est très poussé et très fiable.
Les entrepreneurs et grands chefs d'entreprises, connaissent ces -mêmes- outils dont on voit même de la pub télévisée partout. Ne leur manque que l'accès aux données.

Imaginons qu'un Trump ait été soutenu par des gens tribaux (qui savent parfaitement ne pas mettre tous leurs oeufs dans le même panier et jouer double jeu au top niveau) qui dominent les réseaux sociaux, et autres flux de données aux USA, et que par un moyen ou un autre, il y ait eu accès.
Malgré quelques esbrouffes apparentes à leur encontre, Trump s'est entouré de ces gens là durant sa campagne, et il est aussi entouré par ces gens là, familialement, et professionnellement depuis longtemps

Imaginons donc qu'un Trump, en sous main, ait eu systématiquement accès à des données non structurées de réseaux sociaux, à la suite de ses petites "phrases". On voit ça, côté politique, dans la série "House of cards", donc virtuellement.
Mais cela existe vraiment et réellement, dans d'autres domaines (service secrets notamment, sécurité intérieure).

En ce cas, Trump, avec de simples ordinateurs et ces logiciels très abordables (ils sont commercialisés pour des entreprises), pouvait suivre en temps quasi réel l'impact positif ou négatif de ces dernières et en avoir des estimations et projections fiables de l'état de l'opinion publique envers lui.

Dès lors les médias pouvaient dire ce qu'ils voulaient, Trump avait une boule de cristal qui lui donnait une bien meilleure vision de la réalité.

Etrangement, c'est exactement comme ça qu'il s'est comporté.
Comme s'il savait.

Les outils en questions sont brillants, totalement accessibles, à n'importe quelle entreprise.
Ils ont des noms et sont vendus commercialement.
Leur puissance et leur potentiel, est incroyable.

Dès lors qu'on leur offre de la donnée donc les bases de données des réseaux sociaux sont les meilleurs pourvoyeurs. Des lobbyies bien placés et dominant toute l'information sont ils prêts à faire cela? Sans aucun doutes.

Alors pourquoi?
Quand on veut consolider des acquis il faut savoir faire des pauses voire de petits retours arrières.
Les peuples envahis, finissent par se révolter tôt ou tard évidemment.
C'est prévisible. Si planification de mondialisation, il y a toujours eu, alors ceux qui l'ont conçu ont intégré cela dans le plan. La réaction des peuples massivement envahis, ne pouvait qu'arriver.
Comme aux échecs prévoir d'autres coups et stratégies de temporisations ou autres.

20/01/2017

Trump, "face B"?

Quand un ""animateur", "journaliste", "vedette" (deug éco .. quelle réussite malgré cette tronche d'enflure permanente) cherche à se rassurer, sur Trump. Qu'est ce qu'il fait?

Ben, il appelle un pote un peu "comme lui" et voici ce que cela donne.

|=> Les trumpolâtres, groupies modernes, seront peut être déçus ? .

Voilà ... on y vient.

Par ailleurs, Trump a choisi qui, pour présider son conseil économique?

|=> Le numéro deux en question

|=> Information qu'on retrouve bien, ici

Donc Trump, l'idolâtrie, très peu pour nous.
En fait, il est celui qui donne un sucre, pendant quelques années aux blancs, qui se font mettre profond depuis trop longtemps pour pas avoir besoin d'une pause.
Histoire qu'ils se reposent un peu? Et qui vont lui manger dans la main.

Cela s'appelle des phases transitoires pour consolider les acquis.
Et même ils pourraient aller jusqu'à revenir un peu, un peu, en arrière pour réussir une bonne consolidation.
Cela évitera l'explosion (pas les petites explosions qui auront lieu sous l'ère Trump), la vraie, celle qui détruirait tout ce qu'ils ont réussi à pourrir jusqu'ici.

Et puis, le système remettra le couvert. C'est penser et planifier sur des durées qui se comptent en décennies.

Le "système" est comme Monsieur Smith dans Matrix, il influe sur les grandes tendances du monde change de veste, pour continuer à dominer. Et il y réussit. Et il contrôle pour l'instant, toujours la situation, quoi qu'on en pense et les déclarations emportées de potentiels saltimbanques à moumoutes.

Il semble que ce soit possible...

|=> Alors Trump pourrait il être autre chose que cet espoir que certains sentent en lui? Voire un énième réussite du système, mine de rien

|=> Quelques membres du cercle privé de Trump

Un site classé méchant par le système, publie un truc amusant

(utiliser google traduction au besoin, pour comprendre)


19/01/2017

Phase 2 ...

[Notre "originalité" relativement à d'autres portes paroles de nos valeurs, plus percutants, c'est une lutte de "basse intensité" (mais pas sous le seuil radar) : si chaque nationaux la menaient, sous une forme analogue, nous avancerions peut être, et personne ne pourrait couper telle ou telle "tête d'affiche" sans qu'une autre prenne la relève : le coût de traitement de ce que nous serions, deviendrait pour eux, exorbitant, alors qu'avec les têtes d'affiches, ils se régalent].

Nous avons déjà et dénoncerons tant que nous le pourrons ce qui nous apparait être une action en 2 phases.
Chaque phase appliquée sur une génération.

Phase 1 : aurait été destinée à nous fourguer de l'immigration, et nous avions vu que des membres d'une certaine tribu étaient omniprésents, pour cela (et sans -aucune- dissonance entre eux sur ce plan).

Cette phase 1 aura duré une génération (c'est probablement étudié pour s'appuyer sur la génération montante).

En fin de phase 1 une petite période de transition (effacement progressif des "héros" de la phase 1, qui se font de plus en plus discrets, voire qui meurent, et apparition progressive et montée en puissance, d'une nouvelle phase.

Phase 2 :

Feu d'artifesses de Zemmir, mais aussi du Finkyelbouse, de la Lévitée.

Et maintenant d'un |=> Ben Toucan Et d'une Bad Inter

De nouvelles vedettes, dont certains porte voix utiles, feront bien vite comme en phase 1, nos futurs "héros" bientôt aussi définitivement incontournables que leurs prédécesseurs.

Dans 5 à 10 ans, cette phase 2 aura atteint sa pleine puissance, avec d'autres effectifs de "héros" à voir surgir pour nous aider.
La génération 2 montante, ne voyant plus qu'eux, la première génération s'estompant et tombant dans l'oubli de la désinformation et de la mort, tout ce qu'elle dira ne sera plus pris au sérieux.
Les "héros" de la phase 1, tomberont dans l'oubli.
Il faut une longue histoire de pensée collective, pour penser ainsi sur des générations?
Une véritable science de la manipulation sur des générations?
Une pensée de l'Histoire que seul un peuple ancien connait par tradition écrite, et orale. Des 12 plaies d'égypte à nos jours, invasion de criquets, tout y est. Et l'apocalypse?

Une telle phase 2 pourrait avoir plusieurs buts.

Par exemple, faire oublier les "héros" immigrationnistes forcenés en chefs de la Phase 1, avec une nouvelle génération de "vainqueurs", mais cette fois de la résistance, et toujours issus de la même tribu.
Mais en disant cette fois le contraire.
Ces derniers finiront par être aussi omniprésents que leurs prédécesseurs. D'ailleurs, certains le sont déjà.

Pour le plus grand bonheur de nombre d'oies de la "résistance" qui les acclament ( faute de nationaux représentatifs toujours totalement écartés par la même engeances de vipères ).

Sauf bien entendu, qu'entre les deux phases, le solde migratoire n'est absolument pas le même. Et que nous ne sommes jamais quittes de ce marché de dupes qu'ils viennent nous vendre, sans plus de complexes qu'en phase 1.

Les "héros" de l'invasion et les "héros" de la résistance qui seraient issus du même groupe et utiliseraient les mêmes leviers (possession des merdias etc ..)?

Avec toujours leurs cortèges de personnes utiles?
Aucun problèmes pour certains résistants.
Très peu pour nous.

La seconde phase peut aussi avoir pour but de nous révolter et de nous pousser à la réaction.
Une fois l'explosif, mis en place, tout faire pour allumer la mèche.

Insupportable. Surtout quand |=> certains qui ne sont absolument pas idiots, pourraient bien servir de porte voix à cette mascarade, bien qu'ils informent par ailleurs plutôt bien, sur les dérives de membres de la tribu?

07/01/2017

Concours Nordique de Miss

Attention, images très choquantes pouvant heurter la sensibilité d'un public de tout âge, même si très averti des méthodes du système pour imposer de la diversité aux masses.

|=> Miss Helsinki (Finlande) 2017.

PS : Glané sur un site bien connu mais tellement mieux "achalandé" et présenté sur le site ci dessus.

Accrochage non censuré ... sur une grande radio

Ca fait du bien à entendre! 4 minutes de bonheur crescendo.

|=>Une video (vue que 5000 fois jusqu'ici).

Sur une grande radio, un auditeur clashe un journaliste, attaque lourdement un homme politique de premier plan.

L'auditeur parviendra même enfin à balancer ce que chacun de nous voudrait dire à l'un de ceux qui nous contrôlent, nous trahissent et nous assassinent.

Et pendant ce temps un peu partout en France, |=> nos SDF crèvent pendant qu'on loge |=> les émigrés clandestins dans des châteaux.

03/01/2017

Renaissance


|=>Conséquences logiques des hautes trahisons en Europe, et particulièrement, en ce moment, en Allemagne.

Certains vont commencer à comprendre que l'Histoire n'a jamais qu'une seule et même respiration à l'échelle des peuples.
Et qu'on cherche à nous étouffer, en tant que peuples blancs, Européens.

23/12/2016

Au détour des échanges

Nous ne faisons ici que tenter de montrer des choses qui ne se voient pas ou pire ne se recherchent pas, parce que l'oeil ne s'en préoccupe jamais assez, et que la menace n'apparait pas immédiatement : elle est loin.


Mensonge institué à des millions d'auditeurs / téléspectateurs sur la protection des frontières.

Donc selon celui là, un seul pays d'Europe payait plus cher pour protéger ses frontières, quand il n'était pas dans l'UE, et paye à présent moins cher, une fois, adhérent à l’UE (moins de surface de surveillance etc ..).

Si chaque état membre de l'UE dépensait (trois fois) plus avant d'entrer dans l'UE pour protéger ses frontières, on devrait s'attendre à ce que même si chaque état membre de l'UE versait à présent, 3 fois moins d'argent pour la protection des frontières de l'UE, cette dernière, aurait des frontières aussi aussi bien protégés que quand les états avaient tous leurs propres frontières.

Or nous le savons et le voyons, l'UE est une passoire à immigration totale, qui ne filtre et n'empêche rien.

Il y aurait donc une volonté de l’UE non dite, de réduire la protection des nouvelles frontières extérieures, relativement à ce que qu’elle était, cette protection, quand ces états se protégeaient eux mêmes?

Les frontières pour les pays de l'UE? Ils n'en veulent pas, et n'en ont jamais voulu, pour les pays d'Europe.
Ils veulent les supprimer ( les détruire en fait). Et sont prêts à tous les mensonges pour ça. Pour leur vrai pays, au Moyen-Orient, par contre, ils sont pour les frontières fortes évidemment.

Regardons ceci :
Militantisme actif pour les relations avec la Turquie, et pour l'adhésion de la Turquie.

Guetta, Adler, Mosco, Fouks, Copé, Lellouche etc ...

Après ce comptable très rapide, leur représentation atteint 10%. Et nous sommes certains que dans cette liste, il y en a d'autres.

C'est ainsi PARTOUT. Des terrains en apparence anodins, mais qui ne le sont pas du tout. Ces gens oeuvrent sur la durée et ne ménageront jamais leurs efforts. Ils militent politiquement et très activement (à un haut niveau politique parfois) pour l'intégration de la Turquie dans l'UE. Pour que 80 millions de musulmans puissent s'installer n'importe ou en Europe.
Nos frontières, ils veulent qu'elles tombent d'une manière ou d'une autre nous fourger du musulman partout en Europe.
C'est leur seul objectif.








05/11/2016

La machine à décerveler du cinéma d'Hollywood


Quand Hollywood nie l'histoire humaine

Nous le remarquons tous depuis longtemps.
Observez les séries les films, et on est systématiquement choqués par l'ampleur des manipulations et de la propagande.

Les maillons manquants.

La plus ancienne et connue |=> émission d'une grande radio.


Lundi 3 Octobre 2016. Ecouter Minute 59 seconde 45 : question anodine.

Quand on parle de surreprésentation, on n'imagine même pas à quel point.
Même quand on est averti, ça surprend.

Se demander comment tel ou tel a pu percer dans l'audiovisuel (avec à l'origine un nom d'origine africaine pur jus, qui a été transformé en nom français par "emprunt"), c'est oublier un très récurrent dénominateur commun.

On s'étonnait déjà pourtant de l'anormalité de la surreprésentation dans cette émission puisque ce communautarisme s'y présentait déjà à une fréquence sans doute jamais égalée dans aucune autre émission de l'audiovisuel connue.

Mais parfois comme ici, on nous révèle presque à l'improviste, une perle supplémentaire.

Cela nous fait une personne de plus ayant ces origines dans l'émission qui en comptait déjà vraiment beaucoup.
Suffit de s'intéresser de près aux réguliers de l'émissions pour le constater.
Et ce ne peut pas être un accident.

Combien de présentateurs télés sont communautaristes?
Parmi les plus connus, certainement une majorité. Et c'est pas un hasard.
Cela pourrait y ressembler mais c'est plut probablement comme à Hollywood : un noyautage "discret" et massif.

14/07/2016

Les victimes du bataclan auraient été torturées.

Le gouvernement Français a t-il caché des tortures de la part des terrotistes sur les victimes du Bataclan, en Novembre dernier?

Bataclan



|=> Silence radio sur des tortures/

17/04/2016

L'aveu


|=>Les utilisateurs de fesse de bouc sont bien naïfs de me faire confiance

Facebook a permis l'accès à toutes ses données aux agences de sécurité américaines.
Notamment et uniquement à ces dernières?

Certainement pas.

16/04/2016

La Russie (et félicie), aussi

Mauvaise évaluation du nombre de solutions au final

|=>Et de deux


|=> Bizarre, bizarre

D'ordinaire, l'être humain doit se poser des questions dans sa relation à l'autre.
Poser des questions sur l'autre, ou s'autoriser à le faire, sans se poser des questions sur soi, c'est pas très malin, à court, moyen ou long terme.

11/10/2015

Le mal gronde à nouveau en Mordorie

854caf6c-05f6-4ae6-8536-3f8b9aeaaee5-620x372.jpeg




|=>Etrangerie en Allemagne

Il faut croire que les malades mentaux sont toujours très nombreux au pays des fous malgré les décennies d'électro thérapie, et de bonne psychanalyse d'urine. Et pourtant, la tribu n'y représente que 0.25% de la population.

Mais comment une telle horreur est elle encore possible de nos jours.

Bien entendu, il est parfaitement indécent et complètement stupide d'oser ne serait ce que penser à tenter de placer l'éclairage, l'interrogation, non pas sur le méchant (le peuple Allemand), mais sur la "pauvre victime" de ce si étrange et persistant désamour ?
D'ailleurs rien que le fait de se demander si la cause, n'est pas ailleurs que chez les Allemands mais peut être (sacrilège) sur la seule plante capable de pousser comme une fleur (en se permettant même, tous les jours, de voler des terres) au Moyen Orient (au milieu de la haine la plus totale), est en soi déjà, une forme de perversion et de débilité profonde.

Pour sûr!

Mais ... par pur formalisme -bien entendu- et volonté d'ajouter un -semblant- d'objectivité et d'honnêteté, même si tout cela est évidemment jugé d'avance et hors de doute, il convient de toujours laisser leur chances à d'autres approches, et de libérer quelques uns des plus anciens prisonniers d'Europe : la liberté de penser, la liberté d'opinion, la liberté de la recherche.
A ce titre, nous ne pouvons pas nous interdire, de ne pas envisager l'inenvisageable, l'improbable, l'impossible, face à l'incompréhensible ou à l'anormal.

17/09/2015

Merci à VR

Qu'importe ce que deviennent les gens, dans certains cas, quand leurs combats ont été aussi exposés et usants, quels que soient les sortilèges et chantages que la vie leur impose, inutile ici, de leur porter griefs de quelques écarts, ou de renoncement.

Cela a déjà été dit, ici : résister à un tel système, c'est rester dans l'ombre, pour être moins ciblé. On peut ainsi s'exprimer plus durablement, plus simplement que ceux qui s'exposent. Peut être pas avec la même portée.
Mais si 10000 personnes font cela (au lieu d'une seule exposée) et s'attachent à en convaincre d'autres ici et là, alors l'action devient probablement aussi efficace.

Inutile d'être pris, ruiné, détruit, pour la satisfaction de l'ennemi.
Face à un système d'ordures, rester dans l'ombre. Inutile de prêter le flanc.
Autant imposer à l'ennemi, de s'échiner à traquer 10000 personnes plutôt qu'une seule, et pour des miettes d'efficience.
Le système peut juger 1 personne, mais en juger 100000 pour des idées, c'est autrement plus couteux en temps, et ruineux sur tous les plans. Ils ne pourront pas se le permettre.
Le système peut enfermer 1 personne, pour le détruire socialement et définitivement.
En enfermer 10000 quand on relâche toute la merde du monde, est impossible à justifier devant la population.

Pas de têtes qui dépassent, juste des milliers d'hommes assez anonymes et discrets pour ne pas être catalogués leaders (qui implique de l'influence sur une masse de suiveurs béats mais trop inactifs), qu'aucun système ne peut enfermer pour des "broutilles", et pour un impact insignifiant, sans se discréditer et se ruiner à son tour.
Combat de longue haleine. De l'information en mode proximité très difficilement surveillable et quasi non pénalisable.
Et de l'information à plus longue portée, mais de basse intensité.
Ne rien leur donner qu'ils n'aient qu'à cueillir tranquillement.

Etre discrets, ratisser large, informer, ré-informer autour de soi, partout.
Gagner en résistance, c'est peut être convaincre ne serait ce qu'une seule autre personne.
Triompher, c'est peut être réussir à convaincre encore une autre personne de plus, au cours de sa vie.
Mais il faut y parvenir vite.

Qu'importe si on n'est plus en mesure de continuer ensuite pour x ou y raisons ou motivations.

Voir petit, mais efficace. Si 10 000 personnes parviennent à ce résultat, l'effectif résistant est doublé, ou triplé.
Et ces renforts, enchaineront le phénomène et le porteront ailleurs, aussi rapidement.

Mais si d'aventure un homme, avec de lourdes responsabilités familiales, usé par un combat direct, à découvert, informe que le fardeau devient trop lourd et finit, parfois, par montrer des défaillances, il ne faut pas lui en tenir rigueur. L'ennemi est complètement pourri, inique, sans foi, ni lois. Et l'homme a mené un sacré combat.

Il faut simplement positiver, et lui signifier tout ce qu'il a fait de bien, quand il le pouvait, quand il était fort, debout, vaillant, efficace.

Bref, qu'il a été un sacré combattant.

Espérer qu'il se sortira de cette passe difficile, solitaire, loin des siens, ruiné volontairement par le système, sans perspective et autres conséquences.

30/05/2015

Compost et autres fumisteries

Avis d'un économiste à propos de l'a-démocratie française et du compost qui n'existe pas.

|=>L'a-démocratie Française

|=> L'économiste en question : membre d'une commission et d'un club

|=> La commission en question

29/05/2015

Digressions

JMLP sur LCI


Le journaliste est notamment .... :

Morceau choisi :

"exclu du lycée Claude-Bernard à l'automne 1971 au moment où un mouvement de protestation agite le milieu lycéen (parmi les leaders de l'époque : Jean-Christophe Cambadélis).

Au fond, il suivit l'agitation semée par au moins un autre? Un autre qui serait fils de diamantaire et dont le témoin de mariage fut DSK.

Décidément, ce petit monde communautariste (?) semble petit, précocement hyperactif politiquement, et omniprésent.
Il sur-occupe et étouffe l'espace politico-médiatique Français et est incontournable.

De l'air.

Il ne s'agit pas ici de stigmatiser mais de savoir le genre de semblant de "mous" qu'on a en face de soi .
Vu son parcours, celui là n'a rien d'un mou, gentil ou quoi que ce soit.
Simplement préciser une réalité trop souvent ignorée, sous le maquillage télé.

22/04/2015

2005 - Un prêcheur qatari découvre l'eau chaude et l'explique à son peuple

Sermon du Vendredi 15 avril 2005, administré sur une Télé, au Qatar, par le "Docteur" (je cite) Yousuf Al-Karadhawi.


|=> Un imam explique la nature de son peuple ....

"
Nous utilisons des trains, des avions mais ce ne sont pas les nôtres. Ce sont des industries occidentales qui nous les exportent.

Bien sûr, nous pouvons acheter les plus belles choses du Monde pour nos maisons ou nous même. Nous pouvons acheter les voitures les plus luxueuses Rolls-Royces, Mercedes 500, 700, modèles S, M et L avec toutes les options possibles. Nous en sommes propriétaires, mais nous le les fabriquons pas. Nous ne fabriquons pas la moindre pièce de ces voitures. D'autres font cela pour nous.

Le revenu de l'ensemble du monde Arabe, incluant ceux des pays producteurs de pétrole, n'atteint pas celui des Pays d'Europe. Comme celui de l'Espagne. Ne Parlons même pas de l'Allemagne de la France, de l'Angleterre, de l'Italie. Rien que le revenu de l'Espagne qui est en dessous des autres dans la liste des pays industrialisés. Et bien le revenu de l'ensemble du monde Arabe, n'égale pas celui de l'Espagne.
Comment est ce possible?

Parce que nous ne travaillons pas. Et quand nous travaillons, nous ne le faisons pas professionnellement.
Ils ont fait une étude de la moyenne de temps qu'un employé du gouvernement passait à travailler dans un pays Arabe (NB : Qatar donc à priori .. ).
La moyenne était de 27 minutes par jour. 27 minutes. Le reste du temps, est passé à boire des cafés, lire les journaux, et à se promener ici et là. Seul un petit nombre de personnes travaillent. Le reste ne le fait pas.

Dans le milieu des années 1970, j'ai été en Allemagne. Nous sommes arrivés le matin. J'ai demandé au taxi qui m'a récupéré à l'aéroport de m'amener à la salle de congrès. Passant devant des rues vides, j'ai demandé à mon conducteur pourquoi les rues étaient désertes, contrairement à ce qu'il en est dans nos pays. Il m'a répondu :
"Les gens sont au travail".
Après 19 Heures, il m'a ramené à l'Hotel. Et les rues étant toujours désertes, je lui ai dit :
"Mais qu'est ce qui se passe? Les rues sont encore vides?"
Il m'a répondu :
"Les gens sont rentrés du travail directement chez eux, et ils sont fatigués. "Ils n'ont envie que de dîner, de regarder les informations à la télé, et d'aller au lit car ils doivent se réveiller tôt le lendemain pour travailler dur."
Ils ont plus d'une heure de transport pour aller et revenir du travail, et passent une heure à déjeuner. Ils travaillent sans arrêt.

Nous sommes une nation qui ne travaille pas. Comment pourrions nous nous développer si nous ne travaillons pas. Et quand nous travaillons, nous ne le faisons pas professionnellement. Nous n'arrêtons pas de dire "Ne vous inquiétez pas, on verra plus tard, on verra plus tard.."

L'Islam nous apprend à faire les choses professionnellement. Faire les choses professionnellement est un devoir religieux. Le prophète disait que Allah nous a ordonné d'exceller en tout. Il impose excellence et professionnalisme. Le professionnalisme doit être de mise en toute chose.

Si vous tuez, faites le proprement. Si vous égorgez, faites le proprement. Même quand vous tuez, vous devez le faire bien.


Malheureusement, nous n'excellons ni dans les industries militaires ni dans les industries civiles. Nous importons tout, des aiguilles aux missiles. C'est notre Nation. Nous ne savons toujours pas fabriquer un moteur dans nos pays Arabes. Nous assemblons des morceaux mais nous n'avons pas d'industries manufacturières.

L'Inde a produit une voiture, et même un avion pendant que nous tournons toujours en rond tel un boeuf qui tournant autour d'une meule à broyer le grain, ou une roue à eau, finit toujours par revenir exactement au même point de départ.

Comment a fait le gang sioniste pour nous être supérieur? En étant aussi peu.
Ils nous sont devenus supérieurs par la connaissance, la technologie et la force (puissance). Ils nous sont devenus supérieurs par le travail. Nous avions le désert devant nous, mais nous n'en avons rien fait.
Quand ils ont pris le contrôle des lieux, ils en ont fait un oasis de verdure.

Comment une nation, qui ne travaille pas peut progresser? Comment peut elle grandir?
"

NB : Le prêcheur parlant au travers du Qatar de l'ensemble du monde Arabe.

06:20 Publié dans Culture, Divers | Lien permanent | Commentaires (0)

24/03/2015

Partenariat des Observatoires du Grand Remplacement Et de Islamisation De La France

Les Observatoires du Grand Remplacement et de l’islamisation scellent un Partenariat


|=> Partenariat Des Observatoires du Grand Remplacement Et de L'islamisation De La France

Le gouvernement français a officiellement décidé d’augmenter les naturalisations d’étrangers, les régularisations de clandestins, et les visas délivrés aux pays d’Afrique du Nord et d’Afrique noire, sources principales d’immigration musulmane. Afin d’apprécier les flux migratoires et la présence d’individus d’origine étrangère sur le sol national, de manière quantitative et qualitative, les Observatoires du “Grand Remplacement” (www.grand-remplacement.com) et de l’islamisation (www.islamisation.fr) vont travailler de paire afin d’informer la population française sur les chiffres de la substitution de population, amorcée depuis 40 ans et accélérée depuis 10 ans. Ce tsunami migratoire représentant un péril mortel pour notre civilisation, nous ne pouvons plus nous permettre de faire dans la dispersion: c’est donc dans un esprit d’union, face à l’urgence de la menace, que nos deux observatoires vont sceller un partenariat afin de lutter encore plus efficacement.

François Héran, directeur de l’Institut national d’études démographique (INED) a prévenu “Le brassage va continuer, ce n’est pas que je sois pour ou contre, c’est une question objective : l’immigration deviendra le premier moteur de croissance de la population, alors forcément le brassage va progresser, et rien ne l’arrêtera, donc il vaut mieux s’y préparer que d’essayer de nier la réalité.” (François Héran, 27 janvier 2007, Soir 3, France 3).

Face à des élites aveugles qui précipitent le pays dans le chaos multi-ethnique sur fond d’islamisation rampante, notre tâche consiste à diffuser au maximum nos informations afin de précipiter la prise de conscience des Français sur les graves dangers qui pèsent sur l’avenir de leur pays.

Michèle Tribalat, collègue de François Héran à l’INED, parle elle de “phénomènes de sécession territoriale”, et se prépare à “voir apparaître des revendications politiques d’un droit dérogatoire sur base ethnico-religieuse” (Michèle Tribalat Revue générale de Stratégie, janvier 2007). C’est pour que de telles analyses soient étayées par des chiffres et des faits quotidiens (constructions de mosquées et d’écoles musulmanes, revendications communautaires) que L’Observatoire du Grand Remplacement lancé par les Identitaires – et parrainé par Renaud Camus – et l’Observatoire de l’islamisation, dirigé par l’essayiste Joachim Véliocas opèrent ce rapprochement. L’union fait la force !

NB :
Condensation :
- Etapes pour la Terre : formation, apparition de la vie, apparition de l'Homme et demain, celle de son évolution probable.
- Etapes pour les Hommes : naissance, vie, descendance, et mort.

Je me permets ici une critique sur une formule de ce partenariat.

"Face à des élites aveugles"
Il n'y a aucune cécité à ce stade d'invasion d'un pays, cela relève de la volonté et de l'idéologie pure, c'est à dire de la haute trahison.

Pour le reste, il faut se féliciter de cette initiative.
Il faut considérer ce qui se fonde ici comme la prise de conscience de la nécessité, et de la mise en oeuvre, d'un outil de mesure d'un étalonnage et des étapes de l'évolution de vie d'un peuple, de son identité, de sa culture, de ses traditions, de sa religion, de sa civilisation, et de tout ce qui fait que cela reste un peuple et pas un autre.
Se substituer à l'Etat pour informer son peuple est un devoir primordial, quand l'Etat trahit ses engagements et devient l'ennemi.
La chose la plus révoltante en tout ceci porte le nom de complot : une action d'Etat, au long cours, volontaire, programmée, et secrète, qui agit contre les intérêts fondamentaux d'un peuple, par la désinformation et le non dit, quant aux projections ethniques à court, moyen et long terme, quant à son remplacement progressif, et quant aux conséquences gravissimes que cela induit sur sa sécurité, son identité, et sa pérennité.
Les ravages commis par l'immigration nécessiteraient presque que tout citoyen conscient des risques de telles dérives et responsable, mette toute son énergie à s'opposer à ce qui se passe là, y compris par la cessation d'activité, et la sécession, même si cela devait occasionnait sa propre ruine, et celle de son peuple. Il y a des priorités qu'on ne peut mettre sur le même plan sans manipuler l'opinion, pour l'amener à une ruine bien plus grave : sa disparition.

14/02/2015

Un geste citoyen

Montrer certaines évidences par des exemples très caractérisés, des règles tirées de l'observation, est utile. On peut ainsi s'appuyer sur un élément formalisé et durable à long terme.

|=>Un modèle du genre


Et si de notre côté nous faisions de même?
Lancions des dénonciations publiques de toutes les actions, discours, mesures, manifestations publiques, de belles saloperies de l'anti France ultra sur-représentées ?
Un geste de quenelle interprété et dénoncé ne vaudra jamais une action anti France caractérisée dont certains se font une spécialité.
Il serait donc juste et de bonne mesure de faire de même.

|=>Echantillon -anodin- perdu dans une multiplicité qui l'est infiniment moins

01/02/2015

A quoi sert la poésie

Ce n'est pas le but du site.
Peut être, l'enlèverais je ce soir? Demain? Ou plus tard. Ou pas.

Je suis allé cueillir ceci chez Gaelle (Mann).

paris-avant.jpg

|=> Issue des photos de Paris en couleurs de 1900


Une commentatrice, a posté un poème de Francois Coppée, sur sa note.


"Le soleil froid donnait un ton rose au grésil,
Et le ciel de novembre avait des airs d'avril,
Nous voulions profiter de la belle gelée.
Moi chaudement vêtu, toi bien emmitouflée
Sous le manteau, sous la voilette et sous les gants,
Nous franchissions, parmi les couples élégants,
La porte de la blanche et joyeuse avenue,
Quand soudain jusqu'à nous une enfant presque nue
Et livide, tenant des fleurettes en main,
Accourut, se frayant à la hâte un chemin
Entre les beaux habits et les riches toilettes,
Nous offrir un bouquet de violettes.
Elle avait deviné que nous étions heureux
Sans doute, et s'était dit : “ ils seront généreux ”.
Elle nous proposa ses fleurs d'une voix douce,
En souriant avec ce sourire qui tousse,
Et c'était monstrueux, cette enfant de sept ans
Qui mourait de l'hiver en offrant le printemps.
Ses pauvres petits doigts étaient pleins d'engelures.
Moi, je sentais le fin parfum de tes fourrures,
Je voyais ton cou rose et blanc sous la fanchon,
Et je touchais ta main chaude dans ton manchon.
Nous fîmes notre offrande, amie, et nous passâmes ;
Mais la gaîté s'était envolée, et nos âmes
Gardèrent jusqu'au soir un souvenir amer.
Mignonne, nous ferons l'aumône cet hiver.

En savoir plus sur http://reves-vagabondages.e-monsite.com/pages/preferences/francois-coppee-la-petite-marchande-de-fleurs/#WHMsoYBhp3ZKlFqT.99
"

Beauté éphémère qui s'est envolée et à laissé la place à la ravine qu'est notre époque, et ce monde parti en vrille débile, aujourd'hui. Mais une image et des mots et la beauté de notre civilisation sont là à quelques pas, dans le temps.

La poésie, ça sert aussi à ça :

L'aumone aujourd'hui? Autant crever que de participer à ces manifestations de solidarités organisées mensongères qui ne servent souvent plus qu'à nourrir nombre de porcs et leurs spectres chiant des portées dans le but de nous détruire.

|=> Il reste peut être ce genre d'actions pour aider les nôtres

11/01/2015

Comment en est on arrivés là

|=> Comment en est on arrivés là. Par Bruno Gollnisch

En conclusion de l'article :

"Cela invite l’opposition nationale à initier une vaste réforme intellectuelle et morale et les Français à distinguer l’essentiel de l’accessoire, à un travail d’introspection, de réflexion sur les responsables de ce déclin français."

Tout est là à qui sait lire, y compris dans la citation qui conclut le tout :

«Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes »

"Comment en est on arrivé là"? "Travail d’introspection, de réflexion sur les responsables de ce déclin français"

La citation de Bruno Gollnisch n'est elle pas notamment la devise du site
|=> contre-
info


08/01/2015

Une simple opinion

La plupart des nationalistes (*) de longue date voyaient dans le FN de JMLP un parti de droite classique qui bien que trop mou pouvait à la rigueur faire l'objet d'un vote.
Avec Marine, ils décrochent complètement.

Certes ce n'est pas les Français qui ont fait un énorme pas en avant vers "l'extrême droite" mais surtout "l'extrême droite" qui serait devenue un parti aseptisé voire neutralisé pour aller chercher l'électeur.

Mais dans une démocratie totalement contrôlée de l'extérieur, s'il existait un seul autre moyen de se faire élire par des électeurs lobotomisés par 40 ans de décervelage massif, je ne le connais pas.
L'optimisme c'est de commencer par penser que la majorité des Français en poussant le FN au pouvoir auront franchi un premier pas : celui de devenir des électeurs d'un parti ""d'extrême droite"".
Juste un mot mais symboliquement un pas énorme.
L'optimisme, c'est de donner une chance à la dernière chance que l'on ait, fut elle de 1% digne de considération.
Dans ma perception des choses actuelles, c'est mieux qu'aucune chance et une destruction définitive assurée.

Sur un bateau ravagé et coulant, stopper l'afflux d'eau est la première de mesures de survie.
Et pour cela il faut déjà pouvoir arriver jusqu'à accéder à la fuite.

Fonctionner par étapes me semble indispensable :

-1 faire élire un parti "anti immigration" (même moyen)

-2 A partir de là, on pourra commencer à réfléchir à autre chose.

-3 stopper l'immigration, et organiser le reflux des masses étrangères.

C'est à dire progresser par paliers ( comme l'invasion a été organisée : par paliers) se donner du temps et eu donner à un peuple complètement décervelé.

Ensuite, il faudra ré-éduquer les gens.

Après 40 ans de bombardements massifs, penser que cela pourrait se faire, en un tour de main est impensable : il faudra un temps considérable pour reprendre le dessus.

Un coup d'Etat pour aller plus vite? Les mondiaboliques auraient prétexte à nous tomber sur la gueule. Notre bombe A nous protégerait un temps mais pas de tout.

Du reste, elle ne sera bientôt plus l'arme de dissuasion ultime puisqu'une autre est en préparation. Bien plus puissante. Une "bombe" dont pratiquement personne ne perçoit la mesure du danger qu'elle représentera à terme.

(*) je n'en étais pas un : je vote FN depuis 20 ans suite à agressions (un classique, je sais), mais n'avais initialement aucune disposition ou culture nationaliste, aucun militantisme ou contact particulier avec le FN, et n'ai découvert le cheval de troie du problème de l'immigration qu'en 2007-2008 (paliers là aussi), en fréquentant les intransigeants qui m'avaient accueillis bien que je ne sois pas croyant. Depuis les principaux partis radicaux de droite me semblent à peine assez """extrémistes""" pour remettre la balle au centre du jeu face à nos adversaires.

Dans la vraie (""extrême"") droite de France, je me retrouve dans une majorité de mentalités, ai pu acquérir quelques conceptions fondamentales qui me manquaient.

Mais les "extrêmes droites" semblent bien trop divisées, bien trop sujettes à dissensions pour l'urgence des problèmes et la force avancée des communautarismes en France. Peut être pas assez souples aussi, et dans tous les cas bien trop figées sur leurs principes "moraux" pour pouvoir lutter contre les enjeux qui nous attendent et face à des adversaires très dangereux, plus soudés, et infiniment moins moraux.

De mon côté, comprenant qu'on puisse être absolument raciste sans l'être totalement moi même, il faut que notre pays conserve sa culture, ses traditions, et son peuple d'origine blanche et européenne absolument préservé de manière pérenne : faire tout ce qu'il faudra pour cela, me semble un combat évident, nécessaire, indispensable.

On essaye de nous détruire en tant que peuple blanc : il faut frapper au bon endroit et très fort, pour l'empêcher, éliminer nos poux et nos geôliers, et reprendre nos vies en main.

Faire définitivement passer l'envie à ceux qui ont produit cette situation en France, de recommencer.
Evidemment.

11/11/2014

Le pouvoir démentiel de la télévision sur les masses

Voilà le vrai pouvoir de la télévision.




01h30 pour définitivement se débarrasser des doutes sur l'influence des merdias.
débrancher sa télé, couper la radio, et ne plus lire les presses.

Il ne suffit pas de se couper des journaux informations pour être mis à l'abris du bain d'influence mondialiste, et de l'auto culpabilisation :
la propagande infuse par toutes les pores de toutes sortes d'émissions dont évidemment, celles de variétés, de débats, de cultures, de musiques etc ..


On imagine aussi le pouvoir de la radio et de la presse.
D'ailleurs dans toutes les guerres et les coups d'Etat, disposer des médias est essentiel.
Ce n'est pas pour rien : c'est une arme de guerre en soi, et sans doute la principale.

L'ombre d'un doute (suivi de la bonne blague)

Maintenant que nous disposons suite à l'article précédent du vrai pouvoir des médias, voici une anecdote "amusante"

Une note trouvée sur le site de Gaelle Mann - elle bosse pour d'autres en somme :-) (Ndlr : revenir sur cette notion) - note qui sera d'ailleurs publié, juste après celle-ci, a permis une visite plus générale du site d'origine qui publia l'article en question :

|=> Metamag

Balayage rapide des titres d'articles proposés par ce site. Les yeux, sensibilisés par l'article publié précédemment, s'arrêtent naturellement sur un article qui semble prometteur :
"LA MACHINE A INFLUENCER" (en bas de la colonne de droite du site Metamag),

Voici l'article :

|=> La machine à influencer

Cet article est notamment repris par :

|=> the influencing machine

En gros, résumons l'article, il n'y aurait pas de conspiration. Et ça intéresse certains.

Bon d'accord.
Pour étudier l'évolution du climat, il y a sans doute des dizaines de milliers de scientifiques.

Mesurer l'influence sur les masses populaires, des merdias, en revanche semble beaucoup plus facile?
Et serait l'affaire des principaux concernés, et en petite auto suffisance, puisque la dame est seule et journaliste?

Non, d'abord ce genre d'analyses requièrent probablement des moyens statistiques en sociologie, et de diverses compétences et inter disciplines scientifiques.
Ensuite, nous savons par anticipation et évidemment, qu'aucun pouvoir politique ne se passe de mainmise sur les médias pour contrôler les masses populaires. Toute l'Histoire des 150 dernières années nous le démontre.

Alors pourquoi? Juste un truc à vérifier.

|=> Brooke Gladstone

Et Miss Gladstone a épousaillé un certain Fred Kaplan.

Voilà qui éclaircit l'ombre d'un doute et nous assure du sérieux de la démarche d'information et de ses intentions.

09/11/2014

De tous les ordres de priorités le nombre d'immigrés Africains et la projection de leur natalité infernale est la plus importante

Lancement par le Bloc Identitaire du site de ré-information contre le MENSONGE (et donc la très haute trahison d'un peuple), politico-médiatique :

|=> Site du Grand Remplacement

Discours d'inauguration du site par le principal intéressé, l'écrivain Renaud Camus qui est l'inventeur du terme "Grand Remplacement".

|=> Renaud Camus introduit et définit le terme de Grand Remplacement

"Définition

Le Grand Remplacement est tout simplement le remplacement progressif, mais dans un laps de temps très rapide, quelques décennies, de la population historique de notre pays par des populations issues de l’immigration, et très majoritairement extra-européennes.

Le Grand Remplacement est un phénomène dont l’accroissement est continu, à travers des politiques d’immigration toujours plus laxistes, mais qui est déjà quasiment abouti dans des zones entières du territoire où les Français de souche sont devenus minoritaires et ont même parfois totalement disparu, remplacés par des immigrés ou des Français administratifs issus de l’immigration. Ce Grand Remplacement, fruit de l’immigration massive et incontrôlée, induit des conséquences sur tous les plans : conséquences économiques, sociales, sécuritaires, identitaires, et même sanitaires.

Le terme de Grand Remplacement a été forgé par l’écrivain Renaud Camus. Il est présenté par un certain nombre de médias, dont l’occupation principale n’est plus désormais d’informer mais d’expliquer aux Français que tout ce qu’ils voient est faux, comme une théorie. Le Grand Remplacement est justement tout sauf une théorie, c’est malheureusement une réalité criante. Une réalité criante et palpable pour de très nombreux Français de souche qui vivent et constatent le Grand Remplacement dans leur immeuble, dans leur quartier, dans l’école de leurs enfants…

Notre Observatoire a justement pour but de démontrer cette réalité en s’appuyant sur l’ensemble des sources médiatiques mais aussi scientifiques, notamment dans le domaine démographique ou médical, mises à notre disposition. A travers une revue de presse régulière, des témoignages, des entretiens, ou encore des infographies, nous apporterons la preuve que ce que des millions de Français vivent au quotidien n’a rien d’une théorie…

Lettre de Renaud Camus, partenaire de l’Observatoire du Grand Remplacement, à Fabrice Robert, président du Bloc identitaire

Septembre 2014

Renaud Camus et Fabrice Robert à Paris, mars 2014. © Bloc identitaire

Cher Fabrice Robert,

Les Identitaires et vous voulez bien me demander un message inaugural, pour votre site sur le Grand Remplacement et la Remigration. Je vous l’envoie d’autant plus volontiers que vous connaissez mon amitié pour votre mouvement et pour vous, ma sympathie pour votre action à tous, ma haute considération pour la justesse de vos analyses et mon admiration pour le courage et la pertinence de vos initiatives — à commencer bien sûr par la plus mémorable d’entre elles, l’acte de présence et de protestation de vos militants les plus aguerris sur les toits de la mosquée de Poitiers en construction, il y a deux ans.

Je salue avec d’autant plus de plaisir et d’enthousiasme votre démarche actuelle que pour moi la constatation et le refus absolu du Grand Remplacement — ce “concept” dont vous voulez bien me reconnaître la paternité — ont toujours impliqué comme leur complément indispensable, et leur substance même, la Remigration, puisque c’est le mot que vous avez choisi de mettre en avant : je disais pour ma part “le renversement des flux migratoires”, mais c’est la même chose.

L’Algérie de 1962 est pour moi, en ces matières, la référence historique essentielle, à la fois, et le contre-exemple absolu.

Je m’explique : je suis persuadé que le combat que nous menons est d’essence anticolonialiste. Il s’agit de libérer notre malheureux pays et l’ensemble de notre continent du joug colonial chaque jour plus insupportable et pesant qui lui est imposé. Que la France et l’Europe soient victimes de colonisation, maintenant, beaucoup de gens ne le voient pas ou refusent de l’admettre, parce que cette colonisation ne ressemble pas à celles du XIXe et du XXe s. Elle ne leur ressemble pas en ceci qu’elle n’est pas ouvertement militaire, ni politique, ni officielle, encore qu’elle soit de plus en plus ceci et cela, à mesure qu’elle se renforce : la délinquance, la violence petite et grande, la nuisance, l’ensemble de ce que j’appelle la nocence (ce dont l’innocence est le contraire…) tiennent le rôle de l’action guerrière, et ils ont pour effet, comme elle, la conquête du territoire par lambeaux successifs ; je m’en suis expliqué dans un discours qui me vaut les interminables foudres de la justice remplaciste, celle qui sert le Grand Remplacement. Et les droits toujours plus grands qu’exigent et que s’arrogent nos conquérants à mesure qu’ils sont plus nombreux, leur présence toujours plus visible dans les rouages et le gouvernement même de notre République, leur poids dans notre société, le changement de civilisation qu’il entraîne, sont les marques de leur conquête.

En fait la colonisation en cours est beaucoup plus conforme à la définition et à l’étymologie du terme que celle à laquelle s’est livrée la France dans ce qui fut son empire, jadis. Colonisation de peuplement, colonisation par la masse démographique, colonisation par substitution ethnique, elle est surtout beaucoup plus grave, en cela qu’elle menace, elle, d’être irréversible, sans recours possible. Une colonisation comme celle qu’a pratiquée notre pays, une colonisation militaire, politique et administrative, on peut s’en débarrasser en un tournemain, l’histoire l’a montré. Une colonisation comme celle qu’il subit depuis des lustres, une colonisation par changement de peuple, celle-là est définitive, à moins de faire intervenir la remigration, précisément, avant qu’il soit tout à fait trop tard.

En 1962 l’Algérie tout juste décolonisée a estimé — et le monde entier, loin de s’indigner, en a jugé paisiblement comme elle — qu’elle ne serait pas véritablement indépendante si elle conservait sur son territoire dix pour cent d’habitants qui n’appartenaient pas à sa culture dominante ; qui étaient étrangers à ce qu’elle considérait comme son essence ; en somme qui n’étaient ni arabes ni musulmans. Ceux-là ont été jetés à la mer avec une brutalité inouïe. Souvenez-vous : la valise ou le cercueil. Et quand ils ne partaient pas assez vite, en quelques jours, parfois quelques heures, ils ont été massacrés. Voilà ce qui me semble devoir être pour nous la référence historique capitale ; et voilà aussi ce qui me paraît constituer le contre-exemple absolu.

Référence essentielle parce que personne ne pourra nous reprocher d’envisager la question dans les mêmes termes que d’autres pays colonisés avant le nôtre, et pareillement avides d’indépendance, de liberté, de sécurité, de dignité et d’identité. Encore n’avons-nous pas affaire, nous, à des colons installés depuis un siècle et plus, ou même, dans le cas des juifs en Algérie, présents sur le territoire depuis un millénaire ou deux. Nos colons à nous sont récents ou très récents, pour la plupart : trois générations au plus, très rarement quatre ; et le plus souvent une ou deux. Et même si certains d’entre eux ont prêté leurs bras et leur courage à la liberté et au redressement de notre pays, ce n’est pas eux, bien loin de là, qui l’ont créé, façonné ou mis en valeur — ils sont bien des colonisateurs, certes, mais ils ne sont pas du tout des colons.

Contre-exemple absolu, en même temps, parce que la brutalité, la sauvagerie des Algériens au cours de cet épisode encore largement occulté font horreur. Faut-il le dire, elles sont exactement ce que nous n’avons aucune intention d’imiter, même à l’égard des partisans et des promoteurs indigènes comme nous du Grand Remplacement en cours, ceux que j’appelle les remplacistes, qu’ils soient de droite ou de gauche, sarkozistes, juppéistes, hollandistes, mélenchoniens ou autres. S’agissant des remplaceurs eux-mêmes, des remplaçants, de nos colonisateurs, donc, ce que nous proposons est un divorce à l’amiable. Qu’ils se souviennent de leurs grands parents et des nôtres, en 1962, mais aussi 59, 60, 61. Qu’ils se rappellent la décolonisation, en Afrique du Nord mais aussi en Afrique noire. Bien entendu, nous, les indigènes de ce nouveau combat anticolonial, nous entendons recouvrer et conserver pour nous-mêmes, et pour ceux qui ont assimilé notre culture, notre mode de vie, notre civilisation, et qui ne prétendent pas nous imposer les leurs, ni même nous les donner en permanent spectacle, le territoire de nos pères. Mais, les autres, nous sommes tout disposés à les aider, y compris financièrement, à rentrer chez leurs propres aïeux. Il en coûtera toujours moins cher que l’immigration. Et à cette dépense-là, au moins, on pourra concevoir un terme.

Renaud Camus



Le Bloc Identitaire lance l’Observatoire du Grand Remplacement

Communiqué de lancement du 5/11/2014

Le Bloc Identitaire a depuis longtemps fait le constat du Grand Remplacement et de ses terribles conséquences – économiques, sociales, culturelles, sanitaires, sécuritaires – pour notre pays. Le Grand Remplacement est tout simplement le remplacement progressif, mais dans un laps de temps très rapide, quelques décennies, de la population historique de notre pays par des populations issues de l’immigration, et très majoritairement extra-européennes. Le Grand Remplacement est un phénomène dont l’accroissement est continu, à travers des politiques d’immigration toujours plus laxistes, mais qui est déjà quasiment abouti dans des zones entières du territoire où les Français de souche sont devenus minoritaires et ont même parfois totalement disparu, remplacés par des immigrés ou des Français administratifs issus de l’immigration. Ce Grand Remplacement, fruit de l’immigration massive et incontrôlée, induit des conséquences sur tous les plans : conséquences économiques, sociales, sécuritaires, identitaires, et même sanitaires.

Le terme de Grand Remplacement a été forgé par l’écrivain Renaud Camus. Il est présenté par un certain nombre de médias, dont l’occupation principale n’est plus désormais d’informer mais d’expliquer aux Français que tout ce qu’ils voient est faux, comme une théorie. Le Grand Remplacement est justement tout sauf une théorie, c’est malheureusement une réalité criante. Une réalité criante et palpable pour de très nombreux Français de souche qui vivent et constatent le Grand Remplacement dans leur immeuble, dans leur quartier, dans l’école de leurs enfants…

L’Observatoire du Grand Remplacement, créé en partenariat avec Renaud Camus, a justement pour but de démontrer cette réalité en s’appuyant sur l’ensemble des sources médiatiques mais aussi scientifiques, notamment dans le domaine démographique ou médical, mises à notre disposition. A travers une revue de presse régulière, des témoignages, des entretiens, ou encore des infographies, nous apporterons la preuve que ce que des millions de Français vivent au quotidien n’a rien d’une théorie."

21/09/2014

Statistiques ethniques en France

La natalité est la bombe à retardement la plus grave que la France ait jamais reçue.
S'il n'y a qu'un seul indicateur à avoir en tête, c'est celui ci.

Drepanocytose et recensements ethniques

Il n'existe aucune autre réalité plus dangereuse que celle ci à l'exception de la source qui l'a installée en France.

Entendre parler d'extrême droite face à une telle submersion qui d'ici 2050 nous rendra quasiment minoritaires en France, montre l'envers du décor de la propagande. Seuls des extrémistes absolus peuvent tenter de détruire des pays par des invasions d'une ampleur jamais égalée dans toute l'Histoire des pays d'Europe.
Déraciner si rapidement des peuples, est l'oeuvre de fous. De malades mentaux.

Qu'il faudra juger pour les crimes de guerres et les drames à venir dont ils sont responsables.
Nombre de ces porcs s'enfuiront avant.